SAF : les mesures de sécurité à connaître

Fabriquer ses propres savons, c'est à la portée de tout le monde. Cela nécessite peut de matériel et une fois qu'on a compris le principe on peut réellement s'amuser.

Mais cette technique de saponification à froid dont je commence à vous parler sur le blog, nécessite une réaction chimique avec de la soude caustique qui peut être hautement dangereuse si elle rentre en contact avec la peau. Pour que tout se passe sans danger, voici toutes les règles à ne jamais oublier.

Dans mes différents articles et dans mes vidéos je vais peut-être me répéter. Mais mieux vaut rabâcher des règles primordiales à votre sécurité que d'en oublier ^^

L'ordre des mélanges

C'est ce qu'il y a de plus important à savoir. Si vous ne respectez pas ces consignes vous risquez de finir aux urgences !

  1. On verse la soude dans l'eau et pas l'inverse.
  2. On verse l'eau+soude dans l'huile.

En versant de l'eau sur une grosse quantité de soude vous allez recevoir des projections de soude ultra corrosives.

 

SAF comment fabriquer un savon

Le matériel de protection

  • mettre des gants qui recouvrent les poignets,
  • s'attacher les cheveux et mettre une charlotte,
  • mettre un masque pour ne pas respirer les vapeurs corrosives de soude,
  • mettre des lunettes de protection,
  • mettre un vêtements à manches longues pour protéger les bras,
  • avoir une bouteille de vinaigre à portée de main : il annule la réaction chimique de la soude. En cas de contact avec la peau il peut vous éviter une vilaine brûlure.

Les bonnes conditions pour faire de la SAF

  • tout ce qui touche la soude et la pâte à savon ne doit servir QUE à la SAF : même lavé, il peut rester de la pâte à savon qui n'est pas encore totalement du savon : la soude n'a pas eu le temps de se transformer. Il ne faut pas utiliser ce matériel pour l'alimentation ou pour fabriquer d'autres cosmétiques.
  • bien ventiler : allumer la hôte, ouvrir la fenêtre. Si vous avez la chance de faire ça en extérieur faites attention au vent, qu'il ne fasse pas tomber votre matériel.
  • éloigner les enfants et les animaux,
  • prévoir plusieurs heures et surtout ne pas s'y mettre dans l'urgence au risque de louper une étape,
  • ne pas répondre au téléphone ou se laisser distraire par les autres membres du foyer.

 

Avant de vous lancer dans la recette

  • nettoyer tout et désinfecter le matériel et votre plan de travail,
  • bien préparer votre recette et anticiper chaque détail : vous voulez utiliser un ou plusieurs moules, une ou plusieurs couleurs, quelle fragrance ou HE, quelle huile utiliser en surgraissage...
  • sortir tout votre matériel pour avoir tout à portée de main,
  • vérifier les quantités : avez-vous assez de matières premières ? S'il vous manque des huiles ou des beurres vous n'aurez plus qu'à recommencer votre recette de zéro avec le calculateur.

Après votre recette

  • tout nettoyer à l'eau chaude et au savon toujours muni des gants : la pâte à savon contient encore de la soude, elle est assez irritante pour la peau,
  • laver le tout plusieurs fois car la pâte à savon est très grasse. Il me semble que de mettre du vinaigre aide à tout enlever,
  • ranger le matériel : ne pas laisser trainer ce qui pourrait faire penser à du matériel de cuisine (cuiller, saladier...) pour ne pas qu'un de vos proches s'en servent pour manger,
  • ranger la soude à l'abri de la lumière et de la chaleur mais surtout loin des enfants et des animaux.

J'espère que ces petites consignes vous seront utiles. Si jamais j'ai oublié des détails je viendrai éditer mon article. Mais je pense avoir dit l'essentiel 🙂

 

Prêts pour la SAF ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*